Les Spectacles


Requiem de Duruflé

Samedi 8 novembre 2014
Dimanche 9 novembre 2014
Lundi 10 novembre 2014
Mardi 11 novembre 2014

Les Voix des Possibles vous invitent à leur prochain concert « Requiem de Duruflé — À la mémoire des disparus de 14-18 ».

Les commémorations du 11 Novembre 1918 seront nombreuses en cette année 2014, qui marque également le centenaire du début de la Grande Guerre. Cet épisode douloureux de notre histoire aura impliqué plus de soldats, provoqué plus de morts et causé plus de destructions matérielles que toute autre guerre antérieure ; il aura toutefois suscité l’espoir d’une paix durable et d’une fraternité internationale, que symbolisa la création de la Société des Nations.

Lumineux quoique tragique, intense et calme, méditatif et puissant, le Requiem de Duruflé exprime à la perfection l’ambivalence d’une commémoration à la fois violente et apaisée. Cette œuvre que le compositeur avait dédiée à la mémoire de son père le sera, sous les auspices majestueux des orgues de Notre-Dame de la Croix de Ménilmontant, de Saint-Jean Bosco, de la Chapelle du Val de Grâce et de Notre-Dame de Clignancourt, à la mémoire de nos pères, à celle de leur sacrifice et à l’espoir que celui-ci a suscité.

Cet hommage sera complété par l’interprétation de la très célèbre pièce The Lamb, du compositeur anglais John Tavener, elle-même empreinte du calme solennel que se doit de revêtir une telle commémoration.

Les Voix des Possibles
Mickaël Mardayer, contre-ténor
Marie Faucqueur, orgue

Direction : Antoine Bretonnière

Samedi 8 novembre 2014
Église Notre-Dame de la Croix de Ménilmontant − Paris

Dimanche 9 novembre 2014
Église Saint-Jean Bosco − Paris

Lundi 10 novembre 2014
Chapelle du Val de Grâce − Paris

Mardi 11 novembre 2014
Église Notre-Dame de Clignancourt − Paris


King Arthur

Samedi 5 juillet 2014

L’Ensemble des Possibles et Les Voix des Possibles se réunissent pour vous proposer un spectacle original, librement inspiré de l’opéra King Arthur de Purcell.

King Arthur est l’opéra le plus décousu de toute l’histoire de la musique. Les scènes se succèdent sans véritable chronologie, mettant en scène un roi Arthur muet, des sirènes, des bergers, des Normands ivres et une myriade de petits personnages qui s’expriment le temps de quelques phrases.

Un bonheur pour nous ! À partir de la magnifique musique de Purcell et de l’univers Arthurien, nous mettrons à profit tout l’espace de la chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, où le temps semble figé, pour vous plonger dans un spectacle à part entière. Ni concert, ni opéra, mais plutôt rituel d’un genre nouveau où se mêlent cordes, voix et mots.

Programme

Purcell, King Arthur (extraits)
Grieg, Hvad est du dog skjön
Tallis, Why fumth in fight
Vaughan-Williams, Fantaisie sur un thème de Tallis
Aubertin, Hiver
Roussel, Sinfonietta

L’Ensemble des Possibles
Les Voix des Possibles

Direction : Antonin Rey et Antoine Bretonnière

Lieu : Chapelle Sainte-Jeanne d'Arc − Paris


La Musique Vagabonde

Lundi 8 juillet 2013

Un concert abordable, dans un lieu insolite, une programmation aux tendances hispaniques pour un moment magique, c’est ce que vous propose l’Ensemble des Possibles en collaboration avec le nouveau blog « La Musique Vagabonde ».

Dans un théâtre Élisabéthain installé à deux pas de l’Hôtel de Ville, vous pourrez entendre l’Ensemble des Possibles dans les Danses concertantes d’Igor Stravinsky, suivies par l’opéra-miniature Les tréteaux de Maître Pierre de Manuel de Falla, pour trois chanteurs et une dizaine d’acteurs.

Ce spectacle « coup d’essai » sera – espérons-le ! – le premier d’une longue série et permettra également de fêter en musique le lancement du blog « La Musique Vagabonde » un blog de vulgarisation musicale à la plume accessible (mais pas vulgaire) pour découvrir, écouter, comprendre, apprendre sans dictionnaire.

L’Ensemble des Possibles
Damien Rivière, Maître Pierre
Marthe Davost, Le truchement
Romain Dayez, Don Quichotte

Mise en scène et costumes : Fabienne Gozlan

Direction : Antonin Rey

Lieu : La Tour Vagabonde − Paris

Ce spectacle est aussi proposé le samedi 6 juillet 2013 à la Sous-Préfecture de Vitry-le-François, dans le cadre du festival « Une Place au Soleil ».