L’équipe artistique

Antonin Rey

Antonin Rey, directeur artistique

Violoniste de formation, il se tourne rapidement vers la composition, recevant l’enseignement de Valéry Aubertin puis de Jean-Luc Hervé. Son goût pour la littérature le pousse naturellement à composer pour la scène, notamment l’opéra de chambre L’athlète immobile (sur un texte de Marie-Nil Chounet), pour le théâtre (Le jeu du chat et de la souris, Cartoucherie de Vincennes, 2016) ou encore en collaboration avec des vidéastes (Estran de A. Piqueras, Le Fresnoy, 2018, Biologie de Leyokki, 2019). Auteur d’une trentaine de pièces pour différentes formations, il remporte en 2018 devant 56 autres candidats, le concours de composition de l’ensemble Ecoute.

Passionné aussi bien par la physique que par les arts plastiques, il a à cœur d’inscrire l’interprétation dans une démarche foncièrement créatrice. Ainsi, toutes les occasions sont bonnes pour réinventer le concert traditionnel à travers de nombreuses collaborations avec comédiens, réalisateurs, metteurs en scène, n’hésitant pas à se prêter au jeu de l’écriture (textes pour Pétrouchka, King Arthur).  Avec l’Ensemble des Possibles, qu’il fonde en 2011, la recherche de nouvelles formes de représentations musicales est au cœur de ses préoccupations, à travers différents spectacles (Dancing, FolkSongS…).

Il s’investit dans de nombreux projets où la création tient une place privilégiée, ainsi en enregistrant pour France Musique avec l’Ensemble L’Itinéraire, où à Royaumont autour de compositions de Raphaël Cendo et Gérard Pesson. Il a dirigé de nombreuses créations et collaboré avec des compositeurs comme F. Durieux, B. Cavanna, M.-A. Dalbavie, V.Cruz, R. Piéchaud, M.-A. Magalhaes, ou A. Maestracci.

Il a étudié la direction d’orchestre au CNSM de Paris auprès d’Alain Altinoglu et à Cleveland (Etats-unis) lors d’un séjour d’un an. Il a parallèlement travaillé avec des personnalités comme Peter Eötvos, Esa-Pekka Salonen, Susanna Mällki et Arie van Beek et a pu diriger des ensembles tels que l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble l’Itinéraire, l’Orchestre des Pays de la Loire et l’Orchestre d’Auvergne. En juin 2019, il est l’assistant d’Elena Schwarz au festival d’Aix-en-Provence. Il est régulièrement invité à diriger des ensembles tels que l’Ensemble L’Itinéraire, l’Orchestre Philharmonique du Maroc, l’Ensemble Lucilin (festival d’Aix-en-Provence) et l’Orchestre Pasdeloup. En septembre 2020, il devait faire ses débuts à l’Opéra de la Monnaie (Bruxelles) dans la reprise de l’opéra Les mille endormis du compositeur israélien Adam Maor, reportée en raison de la crise sanitaire.

Pierre Koestel, dramaturge

Né en 1989, Pierre Koestel est comédien et écrivain de théâtre. Après des études littéraires et une formation en art dramatique, il intègre en 2013 la première promotion du master de Création littéraire de l’Université Paris 8, créé par Olivia Rosenthal et Lionel Ruffel, puis le département Écrivain dramaturge de l’ENSATT en 2015, co-dirigé par Enzo Cormann et Samuel Gallet. Il écrit Loud en 2018, lors de sa dernière année de formation à l’ENSATT. Depuis sa sortie, il travaille avec l’Anima Compagnie (Laval) sur la création de sa dernière pièce, Les Ecoeurchées, qui sera présentée en octobre 2019 sous le titre Girls’ Night out en Mayenne. En 2018, il adapte Les Métamorphoses d’Ovide pour les Fictions de France Culture, mis en lecture par Sophie-Aude Picon lors de la 72e édition du Festival d’Avignon. Il anime également des ateliers d’écriture.

 

Leyokki, vidéaste

Leyokki (199 [1990], France) est un tisseur de « lignes de fuites ». Réalisateur, ses films engagent le cinéma comme une pratique musicale, par l’usage d’un sens non-verbal et de films-performances faits en temps réels. Ses pièces mettent l’accent sur la matérialité des images, composées de multiple couches de compositing et d’algorithmes chaotiques, concevant par là une narration de formes et de textures.

Il est aussi le co-fondateur du collectif Brèches qui se saisit d’images et de sons repoussés à la marge de l’ethnographie, de l’histoire de l’art et du cinéma documentaire pour transformer leurs conventions figuratives et technologiques en ressorts critiques et politiques.

Les partenaires des Possibles

Musique Nouvelle en Liberté

Musique Nouvelle en Liberté a pour mission première de favoriser la diffusion de la musique contemporaine auprès d'un large public. Cette volonté s'est traduite par le soutien aux « concerts mixtes », mêlant œuvres classiques et œuvres contemporaines, proposés par des festivals, orchestres et ensembles généralistes. De cette manière, Musique Nouvelle en Liberté vise à sensibiliser un auditorat non initié, qui pourra découvrir des œuvres du répertoire contemporain à travers ces programmations mixtes.

Mairie de Paris

La mairie de Paris subventionne certains de nos concerts-spectacles.

Naitways

Naitways héberge gracieusement nos outils Internet, dans le cadre d'un mécénat de compétences : nom de domaine, hébergement du site, boîte mail, espace de stockage, etc.

Tudigo

Tudigo (anciennement Bulb in Town) est le site de financement participatif dédié aux projets des petits commerces, associations de quartier et autres acteurs de la vie et de l’économie locale. C’est notamment par l’intermédiaire de ce site que nous avons financé le projet de concert « La musique vagabonde » en juillet 2013.

Leyokki

Leyokki est artiste-cinéaste et chercheur. Dans le cadre de son travail d’exploration des « possibilités visuelles d’expression musicales », il entame une collaboration avec l’Ensemble des Possibles.

Marine Longeanie

Marine Longeanie, graphiste, a démarré une collaboration avec Les Possibles en 2015.

Formation Supérieure aux Métiers du Son

Formation diplômante au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Solange Becker

Notre photographe privilégiée.

L'Anecdote

Partenaire privilégié de nos assemblées générales et autres réunions de bureau, ce bar-restaurant mérite le détour.