Festival des Possibles #1

Dimanche 28 août 2022

Première édition du festival des Possibles, une journée de découvertes sonores et magiques dans le cadre bucolique de l’Orangerie du parc de Bagatelle.

11h30                    Duo Solano, jeune public

Naïé Dutrieux et Jessica Laurès, flûtes

 

14h-15h                 Atelier magie de 7 à 10 ans

15h30-16h30      Atelier magie à partir de 10 ans

Dans ces ateliers ludiques de découverte de la Magie, le magicien Nicolas Rey vous apprendra des tours simples mais étonnants avec des objets du quotidien afin de pouvoir les refaire en rentrant à la maison !

 

17h30                    Concert Trio des Possibles : Musiques classiques du monde entier

Œuvres de Piazzolla, Milhaud, Bartok, Gershwin, Ishmoutarov et traditionnels d’Europe de l’Est.

Lucie Leker, violon

Antoine Cambruzzi, clarinette

Léna François-Poulet, accordéon

Lieu : Orangerie du parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, grille d’honneur, Paris 16e
tarif : Entrée libre, libre participation

Réserver

Urban Concerto

15 et 17 octobre 2022

Urban Concerto est un spectacle dont le ferment est une série de photographies argentiques de Robert Piéchaud, prises dans les « interstices poétiques invisibles » d’un Grand Paris en pleine métamorphose, spécialement entre Saint-Ouen et Saint-Denis.

Ces images fécondent le Concerto urbain, nouvelle œuvre musicale de Piéchaud, et résonnent aussi avec trois compositeurs : Charles Ives, Harry Partch et Moondog. Trois grands marginaux, inlassables arpenteurs des espaces citadins qui ont inspiré leurs plus grands travaux. Trois iconoclastes, convoqués pour enrichir notre errance dans le temps et dans les franges de la ville. Des œuvres de ces compositeurs seront arrangées pour l’effectif atypique du Concerto Urbain par Antonin Rey.

Urban Concerto est donc une invitation au voyage, entre une banlieue parisienne en pleine mutation et le souvenir d’une vie en marge, à travers les villes américaines du XX° siècle. Dans un écho lointain à la symphonie urbaine, le spectacle est aussi cinématographique. L’artiste Leyokki exécutera une création vidéo, en dialogue avec le Concerto urbain de Robert Piéchaud — forme de ciné-concert inversé, dans lequel la musique et la vidéo sont jouées en direct.

Enfin, le travail scénique de Pierre Koestel contribue à donner à Urban Concerto le caractère d’une grande fresque musicale et burlesque.

Direction : Antonin Rey

Lieu : Auditorium du conservatoire Edgar Varèse de Gennevilliers, Gymnase de Mains d'Oeuvres, Saint-Ouen
tarif : entrée libre


10 ans… et toujours Possibles !

25 novembre 2021

A l’occasion de ses 10 ans, l’Ensemble des Possibles célèbre la création d’une  manière festive et originale : Bienvenue au bal contemporain des Possibles !

Pour une soirée festive, la musique contemporaine se pare des attraits des musiques populaires d’aujourd’hui et renoue avec une de ses origines : la danse. Pas de métaphore, non, il s’agira pour le public de se mettre à l’action et de mouiller les chemises !

L’Ensemble des Possibles a passé commande  pour l’occasion à 10 compositeurs qui composeront chacun dans son style propre une pièce courte pour l’Ensemble amplifié, dans un format de chanson.

Créations de : Maël Bailly, Tomas Bordalejo, Athena Corcoran-Tadd, Baptiste Lepage,  Alexandros Markeas, Bernard Cavanna, Megumi Okuda, Robert Piéchaud, Denis Ramos, et aussi : Nicolas Cangini, Olivier Karila, Eric Pont (étudiants de l’Académie des Possibles).

Et des surprises…

▬▬ TARIFS ▬▬

Réduit – 9€

Plein – 13€

► Billetterie : https://urlz.fr/gATH

Soutenez-nous sur notre campagne participative à l’occasion de notre anniversaire!

10 ans… et toujours Possibles ! (helloasso.com)

▬▬ INFOS PRATIQUES ▬▬

Ouverture des portes et de la restauration à 19h

Début du concert à 20h30


Paris, été…1776 !

6 août 2021 de 19h30 à 21h

Un an après le succès de In C outside dans les jardins du Palais-Royal de Paris, le nouveau concert participatif en plein air de l’Ensemble des Possibles.

Au programme:

John Cage-Apartment house 1776

Œuvre fraternelle et œcuménique, elle réunit dans la joie et la célébration musiciens professionnels, amateurs et chanteurs en plein Paris. 

Initialement composée pour la célébration de l’indépendance américaine, Apartment house 1776 imagine le paysage sonore au sein d’un immeuble mal insonorisé, où l’on entendrait se superposer joyeusement les musiques de chaque étage, de chaque appartement.

Quatre chanteurs, chacun dans une langue différente se mêlent aux musiciens.

Durée du spectacle : environ 1h15.

Détails : https://quefaire.paris.fr/119650/apartment-house-1776-concert-participatif

Aussi joué le 05/08/21 : https://lespossibles.fr/paris-ete-1776/

Lieu : Kiosque du jardin Nelson Mandela (ex-des Halles) 75001 PARIS
tarif : entrée libre


Paris, été…1776 !

5 août 2021 de 19h30 à 21h

Un an après le succès de In C outside dans les jardins du Palais-Royal de Paris, le nouveau concert participatif en plein air de l’Ensemble des Possibles.

Au programme:

John Cage-Apartment house 1776

Œuvre fraternelle et œcuménique, elle réunit dans la joie et la célébration musiciens professionnels, amateurs et chanteurs en plein Paris. 

Initialement composée pour la célébration de l’indépendance américaine, Apartment house 1776 imagine le paysage sonore au sein d’un immeuble mal insonorisé, où l’on entendrait se superposer joyeusement les musiques de chaque étage, de chaque appartement.

Quatre chanteurs, chacun dans une langue différente se mêlent aux musiciens.

Durée du spectacle : environ 1h15.

Détails : https://quefaire.paris.fr/119643/apartment-house-1776-concert-participatif

Aussi joué le 06/08/21 : https://lespossibles.fr/paris-ete-1776-2

Lieu : Amphithéâtre de Belleville Place Henri Fitzbin 75020 PARIS
tarif : entrée libre


Ô, Canada !

Concert-spectacle tout public

Durée 1h15

Mise en espace: Sophie Chauveau

Répertoire:

Marcus GODDART Allaqi

Kelly Marie MURPHY Another little piece of my heart

Nicolas LIZEE Darkness is not well lit

Derek CHARKE Sepia fragments

Traditionnels des provinces du Saskatchewan et de la Nouvelle-Ecosse

Textes de Emily Carr (tirés de Klee Wyck)